La voie du réel

rond
La voie du réel est une non-voie, car c’est avant tout une exploration de la vie dans son intégralité, où l’on ose agir avec fraîcheur, sans se replier dans des schémas répétitifs et confortables. C’est une non-voie, car c’est toujours ici et maintenant qu’elle a lieu. On reconnaît sur le vif comment on négocie avec la réalité, en s’accrochant à une croyance, ou à notre besoin de contrôle, et comment cette perspective nous empêche de nous accorder à l’instant, et crée notre souffrance.
 
La voie du réel ne nous demande pas de nous conformer à un modèle, car elle ne s’attache pas à ce que l’on fait, pense ou ressent. Elle nous invite à voir comment on agit, comment on se comporte avec nos opinions, avec nos émotions et avec les êtres vivants.
 
Est-ce que l’on est conscient ? Est-ce que l’on est présent ? Est-ce que l’on est vrai ?
 
La voie du réel est avant tout une voie de connaissance de soi, pas dans le sens psychologique du terme, mais dans le sens le plus essentiel et le plus profond qui soit. Elle nous aide à retrouver notre dimension absolue, tout en l’intégrant à notre aspect le plus humain, jusqu’à ce que plus aucune opposition ne subsiste entre les deux. Elle nous ramène à la racine de notre être, et nous permet ainsi de devenir un être humain complet.